Homepage

 


Neil Young - Farm Aid 2002 (compte-rendu)




Trois vieux hommes se regardent
Neil, Bob et Willie
Regardent ces champs seulement habités de robots et d'esclaves
Les cultures de laboratoires
Sont sous perfusion et assistance respiratoire
Elles entourent notre petite ville
Faites de quelques baraquements en bois vermoulu
Qui ne seront pas rasés tant que grincera l'enseigne Coca-Cola®
Au-dessus de l'épicerie
Au-dessus de nos têtes

Ces jeunes esclaves sont-ils à notre ressemblance ?
Nous voulons y croire
Bob prend sa guitare et la route
Arrive à Sacramento le 08-10-2002 et y reste jusqu'au lendemain
Puis il pousse son pick-up
Jusqu'à Berkeley pour deux jours (11-10-2002 et 12-10-2002)
(to be continued)
Willie prend un verre de lait et Neil sa guitare
Jeune homme regarde ma vie
Tu es beaucoup comme j'étais

Neil retourne rôder près de la mine abandonnée
Où toute sa vie il a puisé
Cette rare substance
Qui lui donne un coeur d'or
La lune se lève dans ses yeux
Sa bien-aimée est toujours et encore dans son coeur
Pourquoi pas un vieux jazz qui craque au loin ?
Un sourire
Rock'n'Roll can never die

Je visualise ce que Neil pense
Un rideau de patchwork
Brun comme une bonne bière
 Brun comme cette terre prometteuse
Terreau de la vie, de notre nourriture, de notre bien-être
Tout cela nous met en appétit
Neil cuisine un bon petit repas avec des produits sans mine mais au goût exquis
Les industries grimacent
Ce n'est pas ainsi qu'on s'enrichit
Et qu'on affame le Monde !
Délectation

Quelques graines d'or germent sur un piano
Chaleur organique
Le rêve
Quelques graines empoisonnées assassinent
Chaleur cataclysmique
Le cauchemar
Quelques personnes quittent notre planète
Pour la reconstruire ailleurs
Je m'enfonce les poings dans les poches
Mon pied heurte un caillou radioactif
Il roule au bas de la pente
Où une production de maïs est soignée
Avec de méchants médicaments
Est irriguée avec de l'eau contaminée
L'humanité tourne-t-elle encore avec cette bonne vieille Terre ?
Qui ne demande qu'à être aimée
Elle est ronde comme un nid douillet
Comme les belles notes de Willie Nelson

Un vent de vie a tourbillonné jusque sur le totem indien
Une famille amérindienne en est sortie
Et entame aussitôt une danse
Dont Neil s'y joint naturellement
Et les salue chacun chaleureusement
En leur demandant de rester parmi nous
Le chef indien fait de Neil son frère de sang
Et lui offre une couverture
La route peut être encore longue et parsemée d'embûches
 Et il y fait parfois frisquet
Lorsqu'on quitte la montagne de sucre
Les ballons colorés éclatent dans notre tête
Neil et les musiciens arrêtent la musique pendant un instant
Les paroles sont à retenir pour la propager
Car il est grand temps de quitter notre montagne de sucre

Denis Between The Rusty Words
(07-01-2003)

----- Message d'origine -----
À : Les_Gens_Ordinaires
Envoyé : mardi 7 janvier 2003 13:10
Objet : [gens] Farm aid 2002 - Review

© IDDN 2005

Le poème traduit





Setlist : Old Man / Heart Of Gold / Harvest Moon / Mother Earth * / After The Goldrush * / Comes A Time ** / Sugar Mountain ** /
# (*) w/ Mickey Raphael : harmonica. (**) w/ Willie Nelson : guitar ; Mickey Raphael : harmonica.