Homepage

 


Neil Young - Tribute - Warok Café - 10 août 2003 (compte-rendu)


 


Les spectateurs ordinaires remplissent une place de Guingamp
Café Devant ! Un grand panneau en vitrine signale le petit évènement
Il vibre sensiblement à la balance des musiciens ordinaires
Ici au Warok Café, les Gens Ordinaires jouent Neil Young
En attendant 22H00, Skolvan* transpire des pierres de taille
Impassible, un Dan Ar braz** pâle s’affiche en ami près du zinc
Où se tiennent Franz et Thierry qui nous offre la scène !
Installations et connexions se poursuivent sur Sugar Mountain
Pas un air frais ne sort de la guitare bleue suspendue à une poutre
Sunny nous fait décoller vers le monde merveilleux de Neil
Mais si les arbres ne se couchent pas encore cet été
La terre, elle, nous fait le dos rond
Les feuilles déjà couleur coeur roulent au sol
Peux-tu encore courir dans leur danse ? Puisque tu sais . . .
Oui, vous avez tous reconnu l’excellente interprétation de Sunny
Sur Comes A Time, Heart Of Gold, Ohio
Après l’accroche pour les badauds, JPL  prend la suite
Il emprunte un répertoire très mélancolique
Nous ne te connaissons pas ainsi JPL !
Le bonheur n’est pas meilleur ailleurs même loin de chez soi
Les vieux chemins parfois lourds à porter sont à entretenir
Le jeu des ambulances est de s’y embourber à vive allure
Belle prestation pour ce premier concert ! Difficile
De s’habituer au micro, il est toujours devant votre nez
Et n’oublies pas que Neil s’autorise des carottes sur scène
Sylver& projette son regard sur l’assistance. Au son de sa fender
Stratocaster, elle déroule dans sa tête sa douce pellicule
Elle déclare son amour avec talent à qui veut l’entendre
Elle saura adoucir l’esprit le plus rebelle aux sentiments
Little MoMo : c’est celle-là que je veux papa, c’est celle-là !
Il ne parle pas de la fille (ô désespoir) mais de la guitare
Sylver& ne veut pas s’en séparer car elle est assortie à son chemisier
Et la jeter dans la foule, comme Kurt Cobain, ne la tente pas
Le suicide ne faisant pas partie de ses projets
Un anglais aux yeux écarquillés s’approche de Phil
- How do you do ? I’m glad to meet you. I love CSNY.
- Hem ! Yes, thank you. But perhaps I’m Crosby, perhaps not.
Hey Crosby ! Difficile de passer incognito, même en France !
D’ailleurs c’est à toi de passer avec la presque douze cordes
Car une vient de lâcher alors que Sunny l’accordait
Aiveri morningue got seunn tou shaïne - Aiveri dai
Crois-moi, Crosby, tu resteras dans notre tête
Bien que tu préfères rester dans celle de ton épouse
Celle qui est Pocahontas dans ta vie ordinaire de trappeur
‘‘Quel gratté ! Vous l’avez tous remarqué comme moi ?
Crosby s’est drôlement amélioré !’’ Déclare Sunny admiratif
Sylver& vit encore dans le fabuleux Crazy Horse de 2001
Neil a drôlement amélioré son jeu de guitare rapport à 1993
Sunny a l’embarras du choix parmi les standards de Neil
Une simple aiguille te glisse dans un abîme des plus sombre
Alors qu’un seul regard provoque une belle journée
J’ai entendu le fouet et des plaintes sortir de la guitare
Et les ans passent, sommes-nous si différents de nos aïeux ?
Minuit, Sunny offre à une petite jeunette avant son dodo
Rockin’ In The Free World, puis à moi Powderfinger
A l’aide d’un médiator réduit à l’état de miettes
Il se fait un dernier plaisir avec Walk On With Whisky
Sunny tente en vain de se procurer auprès des cafetiers
L’ampli qui est encore dans le fouillis du grenier
Pas d’électricité pour le retour de nos quatre compères
Près de l’âtre, l’acoustique va de pair
Crosby joue merveilleusement sur Helpless
Son harmonica est sans whisky mais lui l'est-il ?
Les flashs crépitent et les accords au minimum
Pour Cortez The Killer et Like A Hurricane
Et My My  Hey Hey ? OK pour l’emblème rock par excellence
Mais c’est la toute dernière déclame Sunny
Des jeunes entrent et découvrent la musique
Emballés, ils demandent encore une autre chanson
Yotha, gourmande, demande : ‘‘Toutes les autres’’
Étonnamment le jeune public chante avec nous Heart Of Gold
Crosby signale qu’il avait envisagé de jouer Four Strongs Winds
Et qu’il aimerait bien la présenter maintenant
Les trois autres l’accompagnent en espérant un peu de fraîcheur
Personne ne réclame Winterlong ? Quelques accords sont faits
Mais l’assemblée a d’autres préférences comme Don’t Be Denied
Complication ! Les muscles sont chauds et la tête fatiguée
La voix est bien échauffée pour grimper sur ce morceau
Mais son tempo demande une forte concentration
Bravo ! Notre quatuor a réussi la performance
De cette biographie qui se trouve sur le vinyle Time Fades Away
Salutations à vous tous et à une prochaine réunion
Et si tout ceci vous a semblé trop long
Et si vous êtes musicien vous trouverez facilement un air
Pour ce petit résumé de cette soirée que voilà

 W hisky !    L’harmonica   chante    mieux au   whisk Y
A musé  Sunny découvre cette  recette  dans ce bistr O
R ayonnant   JPL fait sa première scène  un peu tend U
O bscurité et douceur susurre Sylver& sans agressio N
K évin  rêve  de la    Fender   dans un soupir très lon G

C rosby  de ses onze cordes  chante Amber Jea N
A mputée  d’une corde,  son jeu de guitare  brill E
F ormidable   Sunny   nous     éblouit    à  l’infin I
E xalté   le quatuor met en   symbiose   leur outi L

Denis Between The Rusty Words (20 août 2003)
(*) Groupe traditionnel breton.
(**) Unique guitariste ‘‘français’’ sachant utiliser une guitare électrique.

© IDDN 2005

Le poème traduit





Setlist : 08-10-2003 ; Warok Café, Guingamp, FRANCE
------------------
Sunny (Neil Young) : Comes A Time / Heart Of Gold / Ohio
------------------
JPL (Graham Nash) : Everybody Knows This Is Nowhere / Old Ways / Ambulance Blues (aborted) / Ambulance Blues
------------------
Sylver& (Steven Stills) : Motion Pictures / Expecting To Fly / Mellow My  Mind / Tell Me Why
------------------
 Phil Crosby (David Crosby) : Amber Jean / Out On The Weekend / Pocahontas
------------------
Sunny (Neil Young) : The Needle And The Damage Done / Don't Let It Bring You Down / Southern Man / Old Man / Rockin' In The Free World // Powderfinger / Walk On
------------------
Phil Crosby, JPL, Sylver& Sunny : Helpless / Cortez The Killer / Like A Hurricane / Rockin' In The Free World // My My Hey Hey // Heart of Gold // Four Strong Winds // Don’t Be Denied