Homepage

 


Neil Young - Baltimore 2011 #2 (compte-rendu)




Baltimore
Je me suis réveillé au deuxième jour
Elliot me parlait
Ses mots sont restés dans les brumes du rêve
Il y a un signe

Baltimore
C'est le New York de Will Eisner :
"Sors dans la rue et pose tes fesses"
Les gens savent alors qu'on peut parler avec toi
Il y a un signe
Que je n'ai jamais vu dans une autre putain de ville

Baltimore
Sur le chemin de l'Hippodrome
Des jeunes gens posent leurs pinceaux sur le trottoir
Leurs couleurs sur une palissade de bois
Il y a un signe
"Art in motion" -

Ce soir, ils ont capturé le démon des ténèbres
Vous savez celui qui se pare de l'arc-en-ciel capturé
Sept couleurs vives s'étendent
Ce chatoiement se répand dans les coeurs
Il y a un signe

Je retrouve Stew, comme beaucoup ici
A Baltimore
Il ne comprend pas un seul mot de Bert
Heureusement que je n'ai pas l'accent anglais
Il y a un signe

Devant la scène
Trasher et Karen "Love And Affection" se retrouvent voisin moi au quatrième rang
Nous avons tous trois une bonne place
Le public apporte le soleil qui nous a manqué
Bert est même surpris de sa gloire ce soir !

Puis, Neil est venu et a posé ses fesses
Parlé de la rouille qui travaille
Qui ne va jamais au paradis
Tout comme les mensonges entendus qu'on oublie en sa compagnie
L'harmonica sait donner deux voix supplémentaires sur un bel "Helpless" bleuté
Répond aux questions.
Une douleur rouge nous étreint
Larry L.A. Johnson, en toute simplicité
Une douleur rouge nous étreint
L'âge du vieil homme a vu le futur de la vallée
Amour et guerre ne seront jamais que de la mythologie!
Neil donne quelques leçons de guitare à Bert !
Un pourpre parfois teinté de rouille vit en descendant la rivière
Aboutit à la cascade de couleurs nous plongeant dans sa vie intime chahutée
Loin de Baltimore.
Neil joue avec son coeur
Neil marche sur le chemin de son coeur
Chemin qui semblait perdu à tout jamais...
Quelques sons de ARC en rappel de la veille
Neil se marre en son fort intérieur
Je sais qu'il ne peut pas jouer ARC tous les soirs
Nous savons qu'il n'y aura alors plus qu'un seul spectateur
Les soldats étaient de plomb le 4 mai 1970
Ont-ils changé beaucoup aujourd'hui ?
Il y a un signe
Il y a un signe
Pour ceux qui ont des yeux
Pour ceux qui savent regarder l'amour
Assis au piano droit, "this is a song for little people, tiny little people,
they couln't come here tonight, mama said 'nope', but grandpas maybe are here"
(Et le Granpa de Leia, serait-il aussi parmi nous ?)
"After The Gold Rush" est complètement sous orgue de crépuscule.
L'harmonica projette une dernière lumière du jour
Sous une vive lumière lunaire
Neil s'approche de nous et nous observe
Sous une vive lumière lunaire
I believe in you
Neil se lève, s'éloigne et revient caresser les couleurs du bois
Ha, ha ! Je crois aussi en toi en tant que gamin !
I believe in you
Neil reprenant sa Gretsch se repose la question
Elle n'est pas branchée !
Son pourrave ou approximatif, la "tech-note video", la Gretsch
Il y a un signe
Une bonne bière calme parfois l'esprit et Neil le sait
Une bonne bière quand le sol gronde
Vous vous souvenez de l'incroyable Cortez d'hier ?
Je me suis bien amusé et je vous refais dans le même style
ARC POWER !
Merci à nouveau Neil !
Dans la vie il y a des Cinnamon Girl
C'est comme ça !
Neil nous salue et rentre dans sa cage
Puis revient ! L'hippodrome est debout !
Je marche avec toi
Je marcherai avec toi tant que tu veuilles bien sortir de ta cage
La guitare sur son socle gronde
Tandis que Neil marche seul sur la scène
Il y a un signe
Mais Musclor ne va pas nous laisser marcher à côté de Neil !
Alors Neil s'en va

Baltimore
Là, une fille me dit
Va à Washington
Et rencontre Gauguin de ma part
Et il a bien voulu
Il m'a dit : "soyez amoureux et vous serez heureux"
Il y a un signe

Autrefois, j'ai entendu un gars chanter :
"Philadelphia, city of brotherly love"
Baltimore, Baltimore, Baltimore
Dans un autre monde
Je sais que ma vie est ici
Il y a plus qu'un signe

Denis Between the Rusty Words
(30 avril 2011)

Le poème traduit





Setlist de ce show : Solo ; 2011-04-28, Hippodrome, Baltimore, Maryland, USA

My My, Hey Hey (Out Of The Blue) / Tell Me Why / Helpless / You Never Call / Peaceful Valley Boulevard / Love And War / Down By The River / Hitchhiker / Ohio / Sign Of Love / Leia / After The Gold Rush / I Believe In You / Rumblin' / Cortez The Killer / Cinnamon Girl // Walk With Me
---------------
Neil Young - acoustic guitar, electric guitar, piano, pump organ, harmonica, vocals